Comment bien entretenir un poulailler ?

Si vous possédez un poulailler, accordez de l’importance à son entretien. C’est une exigence pour éviter la prolifération des parasites et l’apparition de pathologies capables de réduire vos efforts à néant. Entretenir un poulailler est loin d’être une démarche contraignante, qu’on se trouve en zone urbaine ou en zone rurale. Il faut simplement s’assurer que ses volailles sont élevées dans un environnement sain, ce qui impose certaines actions à faire régulièrement.

Éliminer les parasites

Pour construire un poulailler, vous avez préféré un local en bois, comme on en voit un peu partout. Mais vous devez avoir en tête que le bois a tendance à attirer les parasites, notamment les poux rouges. À titre préventif, vous pouvez le nettoyer tous les 3 mois en utilisant un désinfectant élaboré contre les levures, les bactéries et tous les micro-organismes. Si vous voyez dans votre poulailler les poux rouges et d’autres nuisibles, comme les punaises, cafards, fourmis, tiques, puces et mites, cherchez aussitôt à les éliminer en vous servant d’un insecticide qui respecte l’environnement et ne met pas en danger vos poules, coqs et poussins.

Supprimer les déjections et les fientes

Ne laissez pas les déjections et autres fientes de vos volailles prendre du volume dans votre poulailler. Car l’environnement de votre élevage serait très malsain et des odeurs nauséabondes s’y dégageraient ! Si vous avez installé un perchoir dans votre poulailler avec un tiroir en dessous, il est évident que c’est dans cet endroit que les déjections se retrouveront. Vous devez donc penser à vider couramment le tiroir et à retirer les fientes en utilisant des gants. En plus de maintenir votre poulailler propre, cela vous permettra de conserver pendant longtemps votre litière. Pour celle-ci, il est fort probable que vous utilisiez de la paille ou des copeaux de bois. Si c’est le cas, ce serait bien de les remplacer toutes les semaines, afin d’éviter au maximum les mauvaises odeurs dans votre poulailler.

Autres gestes importants

Divers autres gestes ne doivent pas vous échapper dans l’entretien de votre poulailler. C’est le cas du nettoyage régulier du matériel d’élevage de vos volailles. Désinfectez notamment vos mangeoires, abreuvoirs et autres pondoirs. Notez aussi qu’il est avantageux de veiller à ce que l’intérieur de votre poulailler soit sec en permanence. Évitez au maximum les eaux stagnantes qui favorisent l’installation de l’humidité qui, à son tour, est en cause dans la survenue de plusieurs pathologies. N’hésitez donc pas à boucher les fuites dès que vous en repérez au niveau du toit.